Les différents niveaux de surdité

Comprendre les différents niveaux de surdité : un regard sur les décibels

La surdité, souvent qualifiée de perte de l’audition, est une réalité qui touche de nombreuses personnes à travers le monde. Mesurée en décibels de perte auditive, elle peut varier en intensité, déterminant ainsi le degré de déficience auditive d’un individu.

1. La Surdité Légère (20 à 39 décibels) :

  • Les individus atteints de surdité légère peuvent ressentir une perte auditive allant de 20 à 39 décibels. Souvent, ces personnes ont du mal à percevoir les sons aigus, les amenant à demander fréquemment à leur interlocuteur de répéter.

2. La Surdité Modérée (40 à 69 décibels) :

  • Une perte auditive de 40 à 69 décibels caractérise la surdité modérée. À partir de 40 décibels, cela représente un premier niveau significatif de handicap auditif. Les personnes concernées peuvent comprendre seulement lorsque leur interlocuteur élève la voix.

3. La Surdité Sévère (70 à 85 décibels) :

  • La surdité sévère, avec une perte auditive de 70 à 85 décibels, marque le seuil où les difficultés auditives deviennent quotidiennes. À ce stade, la communication peut être entravée, nécessitant une prise en charge adaptée.

4. La Surdité Profonde (plus de 90 décibels) :

  • Une perte auditive dépassant les 90 décibels caractérise la surdité profonde. À ce niveau, la personne peut ne plus entendre du tout lorsqu’on lui parle, entraînant des défis significatifs dans la communication quotidienne.

En l’absence de prise en charge, la surdité peut considérablement affecter la vie quotidienne. Si vous avez le moindre doute sur votre audition, n’hésitez pas à effectuer un test de dépistage gratuit chez Audition Confort Santé à Riorges.

Préserver votre audition, c’est investir dans votre bien-être auditif. 🦻✨

Partager

Nos autres actualités

Écrivez-nous